Butembo : Pénurie criante d’eau potable dans plusieurs quartiers

Plusieurs quartiers sont en pénurie d’eau potable à Butembo. Radio Moto Butembo Beni a encore fait ce constat ce mercredi 22 mai 2019. A MUTIRI, KIKURURA et NGULE, des habitants ont du mal à se ressourcer en eau. La plupart parcourent de longues distances pour puiser l’eau de boisson ou celle de ménage.

En cellule VATOLYA tout prêt de l’IBTP, certains habitants se réveillent nuitamment pour décrocher seulement deux bidons par nécessiteux. A l’adduction d’eau potable de VUHESI, l’on constate nombreux citoyens à bord des véhicules pour chercher de l’eau. RMBB a rencontré ces jeunes motards ce même mercredi à VUHESI. Parmi eux, quelques conducteurs de moto-taxi que RMBB a rencontrés.

« Je viens du coté de Njiapanda, mais je viens puiser de l’eau ici. Il tellement chaud avec le soleil. Que les autorités nous aident à trouver une solution parce que sans eau, il n’y a pas de vie », a lancé ce taximan.

Sur le site de captage, KASEREKA MAKOMA Jackson, président de l’adduction d’eau de VUHESI explique que le débit d’eau est devenu irrégulier il ya de cela deux à trois mois. Il est passé de 4 litres par secondes à 2,5 se désole-t-il.

« Avant, on devait avoir un débit de 4 litres par seconde. Mais désormais c’est 2,5. Et cela est dû au changement climatique, mais aussi nous avons des eucalyptus qui nous entourent et qui consomment aussi l’eau. Alors, moi je demanderai à la population, aux consommateurs de cette adduction d’être patients parce qu’étant donné que nous allons dépasser cette période, nous aurons encore un débit qui sera régulier. Parce qu’il faut savoir que chaque année nous avons toujours subi des périodes pareilles. Mais quand il y aura encore présence de la pluie, je sais que ça va encore s’améliorer », a apaisé  KASEREKA MAKOMA Jackson.

Toutefois, KASEREKA MAKOMA Jackson se félicite du fait que la source de VUHESI est parmi les plus consommées, malgré la baisse de son débit.

Be the first to comment on "Butembo : Pénurie criante d’eau potable dans plusieurs quartiers"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*