Vitshumbi : 4 pêcheurs déclarés morts quatre jours après leur prise en otage par les rebelles mai-mai

Des pêcheurs sur le lac Edouard

La localité de Vitshumbi est en deuil. Quatre pêcheurs pris en otage par des maï-maï au début de cette semaine ont été déclarés morts, jeudi 23 mai 2019. Deux autres personnes identifiées à des miliciens ont également péri le même jour que ces pêcheurs. C’était pendant des tirs qui ont opposés l’avant-midi de jeudi les Ecogardes de l’ICCN à des combattants maï-maï.

Deux combattants mai-mai et quatre pêcheurs victimes. Selon le président du comité de pêcheurs de Vitshumbi, ces mai-mai avaient pris en otage une pirogue de pêche avec à son bord des pêcheurs. Ces inciviques avaient également embarqué dans le même engin des pêcheurs d’autres pirogues dont on ignore le nombre, du moins pour l’instant. Après quoi ils ont rencontré une patrouille des éco-gardes sur le lac à BIRWA.

Des sources à Vitshumbi renseignent que ces combattants ont ouvert le feu en premier en direction de la patrouille des éco-gardes. S’en est suivi ainsi une riposte des ces gardes faisant ainsi six personnes tuées parmi lesquels 4 pêcheurs et 2 mai-mai. Le bateau du parc national de Virunga à bord duquel se trouvaient les éco-gardes à ensuite percuté la pirogue que ces mai-mai avaient pris en otage. En se reversant, la pirogue aurait vomi dans le lac toutes les personnes qui s’y trouvaient.

Cet accident a également fait des blessés dont un pêcheur éteint d’une balle en la main. Celui-ci est admis dans une structure sanitaire  Vitshumbi pour les soins. Pendant ce temps, les corps des autres victimes continuent à se faire entendre à Vitshumbi jusqu’à la soirée de jeudi 23 mai 2019.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *