Nord-Kivu : comme à Butembo-Lubero, la Région de Goma aussi en difficulté administrative

Ce ne serait pas seulement la Région Islamique de Butembo-Lubero qui est en crise administrative. La Région de Goma est aussi en difficulté administrative. En témoigne, la célébration de Idil Fitri dans deux sites différents. La tentative du maire de Goma de vouloir appeler les musulmans de Goma à la fraternité, à la réconciliation et à la célébration de cette fête à l’unisson au stade AFYA a accouché d’une souris.

Les uns ont répondu à l’appel du Sheikh MASUDI KADOGO en se réunissant au stade de l’unité et les autres ont prié au stade AFYA en signe de respect  au Sheikh MUSSA AHMADI. Ce dernier accuse le camp MASUDI KADOGO de non respect aux décisions prises par la hiérarchie de l’Islam. Japhar SADITI, qui se dit secrétaire exécutif du COMICO, côté  MUSA AMADI, s’est exprimé à ces termes.

« Le Comité National de la Communauté Islamique a donné mandat à l’Imam provincial Sheikh Mussa Ahmadin pour organiser la fête de la IDI et  la Prière, le sheihk Mussa Ahmad a préféré prendre le stade AFIA où il a invité les musulmans et l’ancien comité de la province a organisé aussi sa fête de la IDI au stade de l’Unité. C’est du désordre, mais qui vient de la mauvaise foi des anciens animateurs de la communauté Islamique du Nord-Kivu. Par ce qu’ils sont peut être influents en province, ils ont des couvertures de certaines autorités administratives du Nord-Kivu et ils restent  entrain d’occuper les postes qu’ils occupent depuis 2008 alors qu’il y a un nouveau comité », s’est il dédouané.

Que répond l’accusé ?

MASUDI KADOGO a eu  aussi à s’exprimer à la défensive.

 « Je crois que le bicéphalisme nous est très fort. Vous savez que Dieu existe n’est-ce pas, tous vous êtes croyants. Mais à coté de Dieu il y’a aussi Satan. Mais on n’a jamais parlé de bicéphalisme de Dieu en deux. Il n’y a qu’un seul Dieu, je donne cet exemple mais je ne voudrais pas exagérer, je ne voulais pas dire que mon frère est Satan, j’ai même donné dans le message que j’ai fait passé, j’ai cité son nom. C’est une personne  avec qui nous avions partagé, nous avions eu un long parcourt  par ce qu’il fut un conseiller financier dans mon comité. Il a pris un autre chemin je l’encourage à revenir au bercail car nous sommes prêts à le recevoir  et que nous puissions encore cheminer ensemble par ce que nous en avons un seul Dieu, un seul livre, un seul prophète. Tous, nous savons qu’on nous envoie à être soudé », a-t-il lancé.  

Soulignons que MASUDI KADOGO a annoncé à cette même occasion vouloir aller en congé mais avant, il présentera aux fideles Musulmans son remplaçant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *