Oïcha : la corporation des Medias décrète 2 jours sans journal parlé à partir de ce mercredi 11 septembre  

Pas de diffusion de journaux parlés dans les médias du territoire de Beni, ce mercredi 11 et jeudi 12 septembre 2019. La mesure a été prise à l’issue d’une assemblée extraordinaire de la corporation des Medias du Territoire de Beni, ce mardi 10 septembre 2019.

La décision est consécutive à l’attaque ciblée menée par un groupe d’inciviques armés vêtus en tenu militaire dans les installations de la radio du peuple Oïcha et à la résidence du directeur de cet organe de presse.

Selon les témoignages recueillis, c’est autour de 19h45 que trois hommes armés vêtus en tenue militaire de couleur verte ont pris d’assaut la résidence du directeur de la Radio du peuple Oïcha Monsieur ISSA MUSANGO MWANAWEKA au quartier Masosi. Comme l’homme qui était apparemment   leur cible était encore à la Radio, ces hors-là loi se sont livrés aux intimidations et au tabassage de ceux qui étaient dans la parcelle parmi les quelles l’épouse de notre confrère ISSA qui a été giflée à maintes reprises par ces inciviques qui exigeaient de l’argent et de batteries. Là ils ont emporté deux batteries de 16 ampères chacune.

Comme si cela ne suffisait pas, ces bandits armés se sont dirigés quelques minutes après aux installations de la radio qui se situent à moins de 700 mètres de la résidence du directeur de la radio. Ils se sont introduits dans la chambre technique où ils ont tabassé le technicien qui y était. Alors que la radio émettait, ces hors-la-loi ont débranché la machine ordinateur qui contient tous les programmes de la radio réduisant celle-ci au silence.

Ils ont emporté un poste radio MP3 et un smart phone des journalistes et techniciens qui étaient à la charge. C’était avant d’extorquer un autre ordinateur qui était dans la salle de rédaction. Après le forfait, ces inciviques sans être inquiétés se sont vite volatilisés dans la nature.

Be the first to comment on "Oïcha : la corporation des Medias décrète 2 jours sans journal parlé à partir de ce mercredi 11 septembre  "

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*