RDC/Hon. LUSENGE BONANE : « Les mai-mai ne servent à rien ; ils doivent se rendre »

Appel à la reddition de tous les miliciens qui traînent encore dans la brousse. La voix est cette fois du député national KAMBALE LUSENGE BONANE JEROME.

Lors de l’interview accordée à RMBB la semaine avant le 08 septembre pour la restitution d’une mission menée par les députés nationaux à Beni, cet élu de Lubero a fait entendre que les habitants eux-mêmes ont déclaré n’avoir jamais vu un seul résultat lié à la présence milicienne. D’où, son appel à leur reddition à ce moment où le Président de la République vient de leur offrir une belle occasion.

« Les mai-mai sont confondus aux habitants ordinaires. Nous avons posé la question de savoir s’ils les ont aidés en quelque chose. La population de Beni est arrivée à conclure que les mai-mai n’attaquent pas les ADF. Ils n’ont jamais tué un seul « Nalu ». A eux de noter que ces miliciens ne servent à rien. Etant donné que le président Tshisekedi a approuvé l’ouverture du service Kanyamakasese pour la reddition, que les miliciens se rendent, pour les uns qui réussiront le test après la formation ; pour intégrer les FARDC, d’autres la PNC, d’autres encore l’ICCN comme gardes parc et ceux qui seront dotés des plantations à cultiver », a-t-il sensibilisé.

En parlant du contexte du territoire de Lubero, le message de l’honorable LUSENGE est sans équivoque.

« Aux mai-mai de Lubero, nous leur disons la même chose. Ne ratez pas l’occasion. Vous aviez fait un moment du bien en appuyant la troupe contre els FDLR. Pour ca, vous êtes félicitables. Et juste après, vous voilà vous affronter entre vous : les Mazembe et les Nduma. L’une de vos préoccupations, contrôler des villages et faire payer aux habitants des 1000fcs… Si vous vous décidez que ce que vous avez à faire à Musimba, Muhangi, sur les routes de Bunyatenge, la population vous dit que vous n’aidez pas. Veuillons investir dans le développement pour construire chez nous », a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’administrateur de Lubero a annoncé lundi 02 septembre l’ouverture des centres de reddition dans plusieurs coins de ce territoire pour accueillir les membres des groupes armés. Ces centres seront érigés selon les zones de localisation des milices actives dans cette contrée.

Be the first to comment on "RDC/Hon. LUSENGE BONANE : « Les mai-mai ne servent à rien ; ils doivent se rendre »"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*