Baisse des cas d’Ebola à Butembo : les structures sanitaires appelées à maintenir les normes hygiéniques  

Ph., Patrick KALUNGWANA

Les structures sanitaires de Butembo et ses environs sont appelées à maintenir les normes hygiéniques en dépit de la baisse des cas Ebola dans différentes zones de santé. Cet appel est du coordonateur de la réponse à Ebola.

Se confiant à la presse de Butembo le samedi 12 octobre, docteur John KOMBE conseille aux formations sanitaires bénéficiaires du prix Projet Intègre pour le Renforcement des Capacités de Formations Sanitaires (PIRC-FOSA) de pérenniser les acquis de leur prix. Celui-ci exhorte également les FOSA non bénéficiaires à continuer à respecter ces mesures d’hygiène pour prévenir les infections nosocomiales.

« On doit savoir que c’est le temps de booster certaines activités. Surtout la prévention et contrôle des infections. Car en dehors  d’Ebola, il ya d’autres maladies contagieuses. Pour ce, on a voulu aider nos formations sanitaires à pouvoir prendre les choses en mains, à s’intégrer dans les activités de la riposte à Ebola, à  se l’approprier pour que ca devienne un service permanent dans leurs structures même après Ebola. C’est une façon de lancer un message à d’autres structures qui ne ce sont pas encore impliquées sérieusement dans la lutte. On peut arriver à faire mieux. Des prix peuvent intervenir pour encourager l’effort de ceux qui ont bien fait afin de motiver les autres à leur emboiter le pas. Notre souci c’est de pérenniser les acquis qu’ils auront de ce projet », a sensibilisé Docteur JOHN KOMBE.

Tout en reconnaissant l’appui des partenaires, les lauréats du projet PIRC-FOSA remercient ces derniers pour l’accompagnement. Ces structures sanitaires promettent poursuivre l’application des mesures hygiéniques même après Ebola. L’un des bénéficiaires de ce prix encourage les autres FOSA à améliorer la prise en charge médicale pendant et après la lutte contre Ebola.

« Nous demandons aux autres FOSA qui ne se sont pas encore alignées derrière ce projet de maintenir l’hygiène dans leurs formations sanitaires pour éviter les infections nosocomiales. Cela facilite la prise en charge des malades. Nous encourageons les partenaires à la collaboration car c’est grâce à eux que nous avons obtenu ce prix. Qu’ils fassent de même aux autres structures non primées », a préconisé Docteur ESDRAS MASINGO.

Docteur Esdras encourage les partenaires à appuyer d’autres FOSA n’ayant pas encore réalisé des performances dans la prévention et contrôle des infections au bénéfice de leurs patients.

Be the first to comment on "Baisse des cas d’Ebola à Butembo : les structures sanitaires appelées à maintenir les normes hygiéniques  "

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*