Beni : après 4 mois de paralysie, les activités reprennent en zone de santé de Kamango

Reprise des activités sanitaires en zone de santé de Kamango, en territoire de Beni. Radio Moto Butembo-Beni a fait le constat ce mercredi 23 octobre 2019. Ce, après 4 mois de paralysie d’activités de suite de l’insécurité perpétrée par des rebelles présumés de l’ADF. 

C’est suite à une accalmie qui s’observe ces derniers temps dans les aires de santé Kamango, Kitimba, Male, Mulopya et Ndama dans la partie ouest de la chefferie de Watalinga que le bureau central de la zone de santé de Kamango appuyé par le comité local de sécurité a décidé de reprendre les activités sanitaires paralysées depuis près de 4 mois.

Selon Josué KITAMULI, médecin chef de zone, au moins 80 pourcent de la population qui était déplacés dans les aires de santé Nziapanda, Kikura, Bugando, Bukowa et Kikingi sont déjà retournés. Ce qui a nécessité les services d’urgence  de l’hôpital général de référence de Kamango.

« Nous pensons maintenant rentrer à Kamango totalement vers la fin de ce mois ici. Sur le plan sécuritaire, actuellement c’est calme ; mais il y a peu de problèmes. Nous avons par exemple enregistré le vol de nos panneaux solaires. Mais pour le plan sécuritaire, il n’ya pas de problèmes », a-t-il rassuré.

Kamango est dans la chefferie de Watalinga. Bien que 80 pourcent de déplacés sont retournés chez eux,  plusieurs structures sanitaires sont déjà vandalisées par des malfaiteurs.

La vie reprend progressivement dans cette partie du territoire de Beni mais reste enclavée après la fermeture de la route des dessertes agricoles Mbau-Kamango suite à une insécurité grandissante. Le seul connecteur viable, Mwenda-Kikingi en secteur Ruwenzori demeure impraticable même pour les piétons. Les officiels congolais sont contraints de contourner en Ouganda par Kasindi pour atteindre le poste frontalier de Nobili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *