Lubero : des répercussions de la tombée des sauterelles sur la vie des écoliers à Kirumba

Début de la tombée des sauterelles au Nord-Kivu. A Kirumba dans le territoire de Lubero, les responsables scolaires  appellent la communauté à rappeler aux élèves  et écoliers  le respect du temps pour leurs tâches en cette période de tombée de sauterelles, parce que selon eux, le retard s’observe déjà dans le chef des écoliers dès les premiers jours.

Dans certains quartiers de Kirumba, des foules composées surtout des jeunes garçons et jeunes filles n’ont pas fermé l’œil de toute la nuit de mardi à mercredi 30 octobre. Dans des concessions voisines comme devant les projecteurs, ces jeunes ont ramassé des sauterelles.

Retard, absence des élèves au cours et somnolence en classe a été le constat dans plusieurs écoles. Madame Masika KIGHOMA, mère de famille et proviseur de l’Institut prodigue un conseil.

« Nous voulons qu’ils puissent gérer leur temps, rechercher le temps pour étudier et aller suivre cours à l’école. Ce n’est pas mal de ramasser les sauterelles. Mais il ne faut pas aller jusqu’à rater les cours », a-t-elle conseillé.

Durant cette période, les autorités et la population doivent beaucoup travailler pour la sécurisation des personnes et de leurs biens, comme le dit Kasereka FATIRI, bourgmestre adjoint de Kirumba.

« Nous demandons à tout le monde d’être vigilant, de conseiller aux enfants de ne pas aller loin de leur maison, parce que, pour les écoliers, le sommeil est capital. A chaque responsable ne pas laisser la parcelle vide parce que visiblement, il y aura circulation des voleurs », a-t-il conseillé.

A Butembo, les habitants ont ramassé, préparé, vendu et consommé ces insectes saisonniers, nutritifs et culturels, ce mercredi 30 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *