RDC : des présumés éléments de l’armée rwandaise signalés à  Masisi et Lubero

Depuis mardi 29 octobre 2019, les acteurs de la société civile forces vives de la RDC alertent sur la présence des présumés éléments de l’armée rwandaise sur le sol congolais, il y a quelques jours. En réaction, l’armée congolaise déclare qu’aucune force étrangère  n’entrera au Congo dans le cadre de la mutualisation des efforts.  

Selon le vice-président de la structure citoyenne, la présence de ces militaires s’observe en territoire de Masisi et de Lubero. Thomas d’Aquin appelle les autorités à amorcer des enquêtes pour apporter des lumières  avant qu’il ne soit tard.

« Il est signalée la présence des groupes de l’armée rwandaise sur le sol congolais. On parle de leur présence à Kichanga et à Rutshuru. Je demande aux autorités de vérifier cette information puisque pour nous c’est une haute trahison de voir l’armée rwandaise se retrouver ici. Nous avons une mauvaise expérience avec cette armée. Puisque si cela est vraiment, nous allons encore demander à la population de descendre dans la rue pour une manifestation vigoureuse », a alerté le vice-président de la structure citoyenne.

L’armée de la RDC déclare qu’aucune force étrangère  n’entrera au Congo dans le cadre de la mutualisation des efforts pour combattre un ennemi à l’Est du pays.

« Il n’y a aucune force étrangère. Ca je le répète et je rassure notre population. Nous demandons à notre population de ne pas se laisser emporter par cette rumeur. Il s’agit d’une rumeur qui n’a aucun fondement. Nous demandons plutôt à notre population de bien vouloir se souder les coudes avec son armée, au moment où elle va lancer des actions de grande envergure », a apaisé Major Guillaume Njike, le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *