N-Kivu : la LUCHA favorable à la mesure interdisant les constructions au mont Goma

descendus dans la rue à Goma, ce vendredi 8 novembre 2019. Ils ont dénoncé la spoliation du Mont Goma par des particuliers.

Une manière pour les militants de la LUCHA de soutenir la mesure du Gouverneur qui rappelle que le Mont Goma est une concession exclusive de l’Etat.

Sous un soleil ardent à 10 heurs de ce vendredi, plusieurs militants de la LUCHA ont inondé la cour du bâtiment qui abrite les installations du cadastre et bureau des affaires foncières en ville de Goma. Ils brandissaient des banderoles où on pouvait lire « Mont Goma, Notre identité. Mont Goma, notre espace vert ; libérez notre site touristique ». Ils scandaient également des chansons hostiles à l’encontre des auteurs impliqués dans cette spoliation.

« Nous sommes là pour exiger le déguerpissement, la démolition de toutes les maisons érigées de manière illicite et que l’on procède au reboisement de cet espace à qui nous devons notre identité », a lancé  Claude KINYONYI, militant de la LUCHA.

A 12 heures, ils ont tenu leur mémo devant le délégué de cadastre Didier BIRATE. Celui-ci a salué cette résolution pacifique de regarder les autorités face à face.

Bien plus, les militants de la LUCHA-Goma dénoncent la hausse du prix de l’octroi des documents parcellaires.

Be the first to comment on "N-Kivu : la LUCHA favorable à la mesure interdisant les constructions au mont Goma"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*