Lubero : des élèves exigent la paie de leurs enseignants

Les élèves dans Sud du territoire de Lubero demandent au gouvernement congolais de remettre leurs enseignants dans leur droit. C’est l’exemple des élèves finalistes de l’Institut KANDOLE de MIGHOBWE qui sont indignés des absences répétées de leurs enseignants en grève depuis près de deux semaines à compter à rebours à partir de ce samedi 30 novembre 2019.

Les apprenants ont exprimé leur ras-le-bol quant à ce, ce vendredi 29 novembre, à travers une lettre ouverte adressée au gouvernement de RDC.

Ce sont des élèves qui se disent très gênés de rester longtemps à l’école sans voir tous les enseignants se présenter. Dans leur correspondance, ils exigent le salaire à leurs enseignants.

Le document porte les signatures de 4 garçons finalistes de l’Institut Kandole qui ont parlé au nom de tous. Kandole est une école secondaire non conventionnée de la place, où tous les enseignants sont sans salaire depuis plusieurs années. « Nous sommes prêts à aller d’ailleurs jusque Kinshasa. Que nos enseignants soient payés. Que toutes les autorités répondent à la question de nos enseignants », écrivent ces élèves avant un autre paragraphe où on peut lire « Nous allons aussi nous organiser pour faire quelque chose dans le futur ».

L’original de la lettre s’adresse au gouvernement congolais, la deuxième au gouvernement provincial du Nord-Kivu et la troisième est destinée à la banque mobile TMB.

Be the first to comment on "Lubero : des élèves exigent la paie de leurs enseignants"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*