Beni/altercations sanglantes entre manifestants et police : au moins 2 morts

Journée très surchargée ce lundi 02 décembre pour les forces de l’ordre à BENI ville. Des altercations sanglantes ont opposé les manifestants à la police qui tentait d’imposer l’autorité de l’état. Les activités socio économiques sont restées paralysées, des morts, des blessés et des arrestations ont été enregistrées.

Bombes à gaz lacrymogène, balles réelles des armes lourdes et légères, des armes létales ont été mises en contribution par les forces de l’ordre pour réprimer les manifestations de colère de la population de Beni contre la Monusco.

C’est sur fond de résistance populaire que les barricades ont été levées par la police, surtout sur les artères principales de la ville. De Ngadi à Mabolio, passant par Boikene et la Mairie, de Paida à Pasisi, passant par le rond point du 30 juin et Kanzuli, les altercations entre police et manifestants étaient énormes, on dirait une infiltration des miliciens au sein de la population.

Le bilan définitif de ces heurts n’a pas encore été donné. Provisoirement, deux morts parmi les manifestants au niveau du rond point ENRA et le domicile d’un policier incendié au quartier Kalinda.

Les activités socioéconomiques sont restées paralysées et tous les groupes de pression déclinent toute responsabilité. Ni l’un, ni l’autre pour s’approprier l’initiative de la journée ville morte.

Be the first to comment on "Beni/altercations sanglantes entre manifestants et police : au moins 2 morts"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*