Butembo : le mot d’ordre des Évêques respecté dans les services ecclésiaux et sociaux 

Le personnel des œuvres de l’église a respecté le mot d’ordre de l’Assemblée Episcopale Provinciale de Bukavu, ASSEPB. Il s’agit de la journée de deuil recommandée par les pasteurs de l’Eglise Universelle pour ce lundi 2 décembre 2019.

Cette journée a été chômée dans tous les services ecclésiaux et sociaux, services médicaux exclus, comprises les écoles, les séminaires, les instituts supérieurs et les universités dépendant de l’église catholique en province ecclésiastique de Bukavu. Le personnel de ces œuvres de l’église a respecté le mot d’ordre, du moins en ce qui concerne le diocèse de Butembo-Beni. Il est resté à la maison pour pleurer les victimes de l’insécurité violente dans les territoires de Beni et Lubero au Nord-Kivu et dans les territoires de Fizi, Uvira, Mwenga et Kalehe au Sud-Kivu.

En rappel, cette journée a été ainsi décrétée à l’issue des travaux de leur Assemblé extraordinaire tenue du 24 au 30 novembre 2019, à Bukavu, siège de l’archidiocèse de Bukavu. La rencontre a spécialement planché sur la situation sécuritaire dans l’archidiocèse.

A l’issue de la même assemblée, l’Archevêque et les Evêques de l’ASSEPB ont demandé aux fidèles chrétiens de poser des gestes concrets de solidarité et de communion fraternelle dans la non-violence en faveur des victimes.

Par ailleurs, Les prélats catholiques de l’ASSEPB exhortent les autorités à tous les niveaux de s’impliquer davantage pour la sauvegarde de la paix, de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale de la République Démocratique du Congo pour soulager les souffrances des communautés éprouvées. Les six diocèses de la province ecclésiastique de Bukavu sont les diocèses de Butembo-Beni, de Goma, de Kindu, de Uvira, de Kasongo et Bukavu.

Be the first to comment on "Butembo : le mot d’ordre des Évêques respecté dans les services ecclésiaux et sociaux "

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*