Nord-Kivu : un mardi timide à Butembo

Les activités socio-économiques ont timidement évolué la journée de ce mardi 03décembre2019 au centre ville de Butembo. La seule activité qui a mouvementé le centre ville est la vente des sauterelles.

Une ambiance inhabituelle s’est observée vers 12heures 45minutes. Un groupe de manifestants violant, essentiellement composé des enfants dont l’âge varie entre six et treize ans s’est invité au centre ville de BUTEMBO.

Branches, bâtons,  et cailloux à la main, ces manifestants exigeaient à  toutes personnes d’ôter les  souliers sans donner plus d’explications à ce fait.  Ce mouvement a été à la base d’une panique éphémère au sein de la ville.

Sur avenue Matokeo, certains  boutiquiers  ont laissé leurs portes à moitié ouvertes alors que d’autres ont jugé mieux de bloquer leurs boutiques toute la journée. Certains commerçants occasionnels se sont alors improvisés pour  installer leurs marchandises devant les boutiques fermées sur rue PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE.

Au marché central de Butembo, plusieurs étalages sont restés inoccupés. Plusieurs commerçants abordés ont affirmé que ces mouvements inhabituels les pénalisent et pourront avoir des répercussions sur l’économie locale.

La même situation a vécu au marché de RUGHENDA qui s’est vidé des personnes pendant quelques minutes. Tout le monde est parti craignant une quelconque arrivée des manifestants.

La journée de ce mardi s’ajoute à plusieurs autres vécues en fin novembre en ville de BUTEMBO. La seule activité qui a mouvementé le centre ville est la vente des sauterelles. Devant leurs sacs ouverts, les vendeuses se sont fait entourer des habitants qui apprécient ces insectes.

Be the first to comment on "Nord-Kivu : un mardi timide à Butembo"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*