Butembo : les étudiants exigent au gouvernement de présenter le bilan de la MONUSCO

Les étudiants de la ville de Butembo regroupés au sein du Comité d’Organisation des Etudiants, COEB,  ont été dans les rues ce mercredi 4 décembre 2019. Question de condamner les massacres des civils à Beni.

La marche est partie du rond point Takenga jusqu’à la mairie de Butembo. Indignés des atrocités commises aux populations de Beni ville et territoire, les étudiants ont déposé leur mémorandum devant le maire adjoint KAMBALE TSIKO PATRICK.

Dans ce document de deux pages, ces futurs cadres du pays regrettent la passivité du gouvernement congolais dans la dénonciation des vrais tueurs des civils à Beni. Ils disent être  de cœur avec les militaires engagés sur la ligne de front pour traquer l’ennemi.

« Ce qui est plus grave est de voir que le gouvernement congolais ne vient jamais en aide humanitaire pour prendre en charge les victimes de ces massacres en général, et particulièrement nos camarades étudiants qui ont perdu leurs parents et qui n’arrivent plus à répondre aux exigences académiques. Tout en dénonçant cette insécurité permanente et persistante, nous réitérons notre soutien aux éléments des FARDC », a lancé ISSA BALUME, président de la corporation des étudiants.

Ces étudiants ont enfin arrêté plusieurs recommandations à l’égard du gouvernement ainsi que des élus nationaux et provinciaux.

« On exige au gouvernement congolais et à ses partenaires de venir en action humanitaire aux victimes de ces massacres et à nos camarades étudiants. Nous exigeons au gouvernement congolais de nous présenter le bilan de la Monusco dans la contribution de la restauration de la paix en RDC et particulièrement à l’Est de la RDC enfin de nous permettre de trouver la nécessité de leur maintien, leur retrait progressif ou leur départ », ont exigé les étudiants.

A la mairie, le maire adjoint a promis canaliser les doléances des étudiants à qui de droit. Il a fini par remercier ces étudiants pour la discipline qu’ils ont manifestée au cours de leur marche encadrée entièrement par les éléments de la Police.

Be the first to comment on "Butembo : les étudiants exigent au gouvernement de présenter le bilan de la MONUSCO"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*