Beni/Oïcha : les membres de la Véranda Mutsanga exigent la libération de leur président   

Les membres de la Véranda Mutsanga, section Oïcha, dénoncent l’arrestation de leur président KASSAPARD SIVOYO arrêté lundi 09 décembre 2019. Ils exigent sa libération sans condition.

La police a interpelé KASSAPARD SIVOYO lundi, alors qu’il participait à une réunion de chefs leaders de groupes de pression de la commune de Oïcha. C’était dans les enceintes du bureau communal.

Depuis tôt le matin de ce mardi 10 décembre 2019, une centaine de militants de la véranda Mutsanga étaient dans leur lieu de rencontre à Kafeza pour décrier l’arrestation de leur chef.

Se confiant à la presse, le porte-parole de la Véranda Mutsanga Oïcha a déclaré ne pas reconnaître les motivations de l’arrestation de son chef.

« Jusque là nous ne savons pas les motifs de son arrestation. Les militants chantent de ce coté, c’est puisqu’ils demandent la libération pure et simple, sans condition de leur chef. Nous nous sommes disciplinés pendant la période des massacres. Qu’on ne nous pousse pas à faire des dégâts », a-t-il prévenu.

Très tôt le matin, les partisans de la Véranda venaient de déposer les tracts dans les points chauds de la commune, faisant ainsi part de leur indignation face à cette arrestation.

1 thought on “Beni/Oïcha : les membres de la Véranda Mutsanga exigent la libération de leur président   

Répondre à Germain Mbula Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *