Beni : l’armée autorise l’exploitation de la vallée de Mwalika

Des agriculteurs autorisés à regagner leurs champs à Mwalika mais sous escorte de l'armée dans un premier temps

Lancement sur fond d’applaudissements populaires  de l’exploitation de la vallée de Mwalika en chefferie des Bashu en territoire de BENI. L’armée se félicite d’avoir conquis plusieurs objectifs des ADF et autorise aux cultivateurs d’accéder à leurs champs après avoir mis en place conjointement certaines mesures de sécurité à observer.

C’est ce jeudi 12 décembre que l’armée a décidé officiellement l’exploitation de la vallée de Mwalika, un ancien grenier et site de transit des rebelles ADF qui ont été défaits par les FARDC à l’issu d’un travail de titan abattu pendant 1 mois, à en croire  major Mak Hazukay, porte parole des opérations Sokola I qui a effectué un déplacement dans cette partie du graben l’avant midi de ce jeudi, accompagné des journalistes.

« Après les opérations, nous contrôlons toute la vallée de Mwalika. L’ordre a été donné de la part de la hiérarchie pour qu’on puisse laisser la population de Butembo et ses environs venir récolter ce qu’elle avait planté ici », a-t-il mentionné avant d’ajouter « Le dégât dans les rangs de l’ennemi est considérable, parce que l’ennemi n’avait pas voulu céder. L’enjeu était tellement important que l’ennemi a résisté mais au finish nous l’avons délogé ».

Les cultivateurs de la chefferie des Bashu et environs ont salué cette décision qui vient mettre fin à la disette qui frappait déjà plusieurs familles de la région. Ils ont souhaité que ces opérations aboutissent à l’éradication complète de l’ennemi dans leurs champs.

Toutefois, l’armée indique que les opérations de traque des rebelles se poursuivent dans le parc national de Virunga en territoire de Beni.

Be the first to comment on "Beni : l’armée autorise l’exploitation de la vallée de Mwalika"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*