Cardinal AMBONGO: « les massacres de Beni prouvent que certains sont descendus plus bas que les animaux »

Le Cardinal de la RDC a célébré ce dimanche 29 décembre 2019 la messe pour la paix et la justice à l’esplanade de TSAKATSAKA à Butembo. L’homélie de Son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO BESUNGU a abordé différents points: les massacres de Beni, les prescrits bibliques devant permettre aux familles de se reconstruire, la maladie à Virus Ebola et autres sujets.

Monseigneur Fridolin AMBONGO BESUNGU était accompagné de Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech, Evêque de Butembo-Beni, 75 prêtres, 8 diacres. Le comité urbain de sécurité, des autorités militaires et policières, des députés nationaux et Monseigneur Adolphe ISESOMO de l’Eglise anglicane de Butembo étaient à côté de quelques centaines de chrétiens venus prier.

En cette solennité de la Sainte Famille, l’Archevêque métropolitain de Kinshasa a dénoncé les menaces qui pèsent sur les familles, menaces caractérisées par les massacres des civils et les pillages des richesses communes.

« Des êtres humains qui se sont transformés en fauves féroces pour maltraiter leurs propres frères. C’est qu’ils ont perdu le sens de l’humain. Nous sommes devenus un peuple aux cœurs insensibles à la souffrance de nos frères et sœurs. Celui qui est responsable de la communauté, celui qui est responsable des services et qui se permet de voler l’ensemble de la caisse et partir avec, celui-là  a perdu le sens de l’humain. C’est un animal. Et encore que les animaux dans le même règne, dans le même genre se solidarisent. C’est que nous sommes descendus même plus bas que les animaux », a-t-il lancé.

Cardinal AMBONGO prêche le respect des règles d’hygiène contre Ebola

Par ailleurs, le Cardinal de la RDC encourage la population à ne pas baisser la garde dans la lutte contre Ebola. Pour lui, le changement des comportements est le remède efficace contre cette épidémie.

« Se laver les mains à tout moment permet d’éviter la maladie… C’est à Bikoro que j’ai rencontré Ebola. Et nous étions à l’avant-garde pour la lutte contre Ebola. Avec la contribution de l’OMS et de l’UNICEF, je crois que ce qui nous a sauvés là, c’est la sensibilisation », a-t-il conseillé.

Après la messe, le Cardinal de la RDC a conféré avec les consacrés à l’évêché. Son programme prévoit une messe pour les jeunes au sanctuaire de Kaghuntura à partir de 12 heures de ce lundi.

1 thought on “Cardinal AMBONGO: « les massacres de Beni prouvent que certains sont descendus plus bas que les animaux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *