Beni/Kasindi : la LUCHA plaide de nouveau pour une sécurité avancée

Le poste frontalier de Kasindi-Lubiriha mérite une sécurité avancée à cette période où les FARDC font face à plusieurs groupes rebelles dans le territoire de Beni. C’est le vœu du mouvement Citoyen Lutte pour le Changement, LUCHA, qui dénonce l’infiltration de l’ennemi à partir de l’Ouganda.

Ce mouvement citoyen  a été dans la rue ce lundi 13 janvier pour faire entendre sa voix. La Lucha de Kasindi dit réclamer une sécurité avancée à la frontière Congolo-Ougandaise.

« Comme la région de Beni est menacée par des rebelles d’origine Ougandaise qui utiliseraient la frontière Basongora pour arriver à Beni, pour faire passer leurs matières néfastes ou pour faire passer leurs munitions afin que leur mission de balkanisation et autres soient atteintes. Kasindi mérite vraiment une sécurité avancée », a lancé ce  militant.

La Lucha est convaincue que la population locale doit participer à cette sécurité. Ainsi, les autorités de l’Etat ont le devoir d’encourager cette participation.

« Il nous faut une collaboration aussi civilo-militaire, cette participation qui rime avec la confiance, cette collaboration qui rime avec le renseignement, la vigilance et la dénonciation », a-t-il ajouté.

Cette nouvelle marche de la Lucha est partie du rond point Wanamahika pour chuter au bureau du fonctionnaire délégué.sur place, leur mémo a été lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *