Rutshuru : près de 4 200 déplacés aux conditions de vie difficiles à Bambo

Plus de 4 mille 200 déplacés arrivent à Bambo depuis octobre 2019. Ils y vivent dans des conditions difficiles. Ils appellent à l’assistance de bonnes volontés.

Ces déplacés viennent des groupements de Bukombo et Bishusha. Selon des sources en groupement de Bambo, ils fuient depuis octobre des affrontements entre les militaires FARDC et les groupes armés dans cette partie du territoire de Rutshuru.

Paul RUTIRI de la Nouvelle société civile à Bambo indique qu’une récente identification a permis de dénombrer plus de 4200 déplacés. Cette source ajoute que ces personnes sont localisées principalement à Bambo centre et à Bugina. Certains d’entre eux sont reçus dans des familles d’accueil. D’autres ont construit des abris provisoires dans des parcelles inoccupées. Ils manquent des vivres et même des soins médicaux, s’inquiète-t-il.

Le fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur à Bambo confirme la présence des déplacés dans cette entité à la suite des opérations militaires dans plusieurs coins du Bwito. Isaac BIRA indique que pour l’instant, il ne dispose pas de chiffres exactes pour ces déplacés. Il estime que le chiffre de 4200 semble exagéré.

En attendant, la Nouvelle Société Civile à Bambo en appelle à une assistance humanitaire en faveur de ces déplacés.

1 Comment on "Rutshuru : près de 4 200 déplacés aux conditions de vie difficiles à Bambo"

  1. Bonjour. Je vous écris depuis Bunia où je travaille à l’Agence Congolaise de Presse ACP

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*