Beni : 16 civils portés disparus à Mabatundu et Limbekwa

Illustration

Une attaque rebelle imputée aux assaillants présumés de l’ADF a débouché sur le kidnapping de 16 civils à Mabatundu et Limbekwa dans les périphéries de Mamove à l’Ouest de la commune de Oïcha. Cette attaque a vécu la nuit de dimanche 22 mars 2020.

C’est un fait de la nuit de dimanche 22 à lundi 23 mars 2020 que la société civile du territoire de Beni rapporte ce mercredi 25 mars 2020. Lewis Saliboko, premier rapporteur de cette structure appelle à l’occasion, les FARDC à ne pas oublier que l’ennemi circule encore dans plusieurs coins du territoire de Beni. Et que donc, l’accalmie qui a récemment vécu ne soit pas signe d’une léthargie des opérations militaires.

« Que les autorités nous aident pour que nous puissions constater que réellement elles ont suivi de près et sans fatiguer l’ennemi qui insécurise et qu’on se réjouisse qu’il a été éliminé », a-t-il plaidé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *