Butembo : Mgr Sikuli amorce la sensibilisation contre le Coronavirus

« Je lutte pour que le diocèse de Butembo-Beni n’enregistre même pas un seul cas du Covid-19 ». Ce sont ces termes qui sous-tendent la sensibilisation qu’amorce l’Evêque de Butembo-Beni pour vaincre cette pandémie. Au cours de l’interview qu’il a accordée à la presse mercredi 25 mars après sa messe d’Annonciation à Kikyo-Ngengere, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech imagine une catastrophe si des cas du CORONAVIRUS s’enregistrent au diocèse.

« Dès qu’il y a un cas qui est décelé, le jour suivant le nombre augmente et augmente encore, des morts aussi… Donc, tout ce que nous avons vécu avec Ebola, je crois, plus que tout le monde, nous devrions être beaucoup plus vigilants. Pour manger, il faut aller au marché. Alors je me dis, si demain il faut être confiné, quelle catastrophe il va y avoir, pas seulement à cause de la maladie, mais on pourrait mourir même de faim dans sa propre maison », a prévenu Monseigneur Sikuli.

L’Ordinaire du lieu a en mémoire le triste moment de confinement obligatoire que des habitants de Butembo avaient passé en 1998.

« On peut encore circuler, il y encore rien. Mais j’imagine ce qu’il y aurait si on décrète que plus personne dans les rues, plus personne dans les magasins. Qu’est ce que nous allons dire ? Ceux qui ont l’expérience, je crois, se souviendront de quatre jours où nous avons été enfermés parce qu’obligés de rester chacun chez soi pendant les rebellions. Tout le monde se rappellera du message : « Si nous voyons le nez de quelqu’un dehors, c’est l’ennemi » », a-t-il rappelé.

Un appel aux opérateurs économiques

Monseigneur Sikuli propose que les commerçants abaissent les prix des produits de première nécessité au lieu de les  revoir à la hausse en ce temps du Covid-19.

« Si la pandémie là arrive, toi-même qui a haussé le prix et moi-même, personne ne pourra subsister. Que l’argent ne soit pas quelque chose qui va nous conduire au mal. Tous nous pouvons mourir et laisser toute cette fortune amassée. Voyons d’abord où cette fortune nous conduira », a sensibilisé le serviteur de l’Eglise Universelle.

Pour l’instant, l’Evêque de Butembo-Beni appelle tout le monde à la prière. Une activité spirituelle à mener aussi pour les deux diocèses de CHIUSI et NOTO en Italie, Eglises particulières partenaires missionnaires de Butembo-Beni.

Be the first to comment on "Butembo : Mgr Sikuli amorce la sensibilisation contre le Coronavirus"

Votre commentaire

Votre mail ne sera pas publié.


*