Butembo : des parcelles au bord de la rivière Kanyavuyiri menacées par des têtes d’érosion

Les personnes vivant à proximité de la rivière Kanyavuyiri se plaignent de têtes d’érosion qui se créent chaque jour dans cette partie de la commune Bulengera. Radio Moto Butembo-Beni s’est intéressée à la question vendredi 15 mai 2020.

Le cours d’eau en question est situé dans la vallée de Mutsanga. Selon le constat fait sur place, cette érosion menace désormais les parcelles d’habitation. En effet, plusieurs parcelles se trouvant au bord de cette rivière sont en voie de disparition.

Les victimes de cette catastrophe naturelle affirment traverser une situation très difficile surtout quand cette rivière déborde. Les eaux inondent sans pitié leurs parcelles et emportent parfois les toilettes et douches. En même temps, ces riverains accusent les extracteurs du sable d’être à la base de ces érosions.

« Quand cette rivière déborde, elle peut arriver jusqu’à nos maisons. Ici, c’était une parcelle toute entière, mais elle a disparu aujourd’hui », a lancé cette femme pointant un endroit où la parcelle a disparu. Et d’ajouter « Nous demandons aux autorités d’interdire l’extraction du sable dans la rivière Kanyavuyiri. Cela commence toujours au niveau du pont pour finir chez nous ; chose grave, ils creusent en profondeur. On n’y arrive pas à creuser une latrine suite à cette difficulté. C’est après beaucoup d’efforts que l’on arrive à cinq mètres. Mais nous avons toujours creusé deux mètres de profondeur. Si on va au-delà, on risque de provoquer le pire ».

Pour rappel, le maire de Butembo avait lancé officiellement des activités de lutte contre les érosions mercredi 29 avril 2020. Sylvain Mbusa Kanyamanda était à Vichai, dans la commune Mususa, pour le coup d’envoi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *