Butembo : “l’installation désordonnée des antennes de télécommunications est l’une des causes de la diminution des abeilles” (CEMADI)

C’est dans la tristesse totale que les apiculteurs célèbrent la journée internationale de l’abeille ce mercredi 20 mai. A la base, la production a sensiblement baissé la saison dernière. Parmi les causes, le CEMADI pointe l’installation désordonnée des antennes de télécommunications dans la contrée.

Les apiculteurs se plaignent que le nombre des abeilles a diminué, explique le Coordonnateur du Centre d’Education Managériale pour un développement Intégré, CEMADI.

Selon Paluku Kighoma Alphonse, cette diminution est due à la destruction méchante des ruches par des inconnus, le manque d’entretien d’autres à cause de l’insécurité en provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri et Tshopo.

Un autre facteur de cette situation est l’installation désordonnée des antennes de télécommunications dans la contrée sans une étude sérieuse d’impact environnemental.

«  Plus de 389 ruches modernes qui abritaient plus ou moins 568 millions d’abeilles ont été méchamment détruites et incendiées par des personnes non autrement identifiées dans 14 sites pilotes d’expérimentation, tout juste après le déplacement des apiculteurs vers les lieux supposés sécurisés. En plus, l’installation désordonnée des antennes de télécommunications dans la contrée sans aucune étude sérieuse d’impact environnemental qui a eu une répercussion négative sur l’activité des abeilles. Spécialement, à travers la perturbation des champs magnétiques guidant les abeilles dans leur parcours quotidien, car les signaux magnétiques que les abeilles émettent pour naviguer couvrent une bande de fréquence de 180 à 250 heurtez », a-t-il accusé.

Le CEMADI est une structure qui intervient dans la protection de l’abeille et l’encadrement des apiculteurs.

1 thought on “Butembo : “l’installation désordonnée des antennes de télécommunications est l’une des causes de la diminution des abeilles” (CEMADI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *