Nord-Kivu : l’isolement de Goma et Rutshuru entre en vigueur ce mercredi 20 mai : Voici le contenu de l’arrêté du Gouverneur

C’est parti avec l’isolement de la ville de Goma et du territoire de Rutshuru du reste de la province depuis ce mercredi 20 mai 2020. Dans un arrêté rendu public le soir de mardi 19 mai, le Gouverneur de province a listé les mesures relatives à la contingence et la riposte contre la pandémie à Covid-19 au Nord-Kivu suite à 7 nouveaux enregistrés en début de semaine.

L’honorable NZANZU KASIVITA Carly mentionne que les denrées alimentaires et les produits de première nécessité ainsi que les convoyages des bêtes sur pieds bovins, caprins, bovidés et cuidés ne sont pas concernés par cette restriction.

Sont également exemptés de cette mesure les services de santé, les personnels des agences humanitaires, les agents de l’ordre et les cadres administratifs et territoriaux dans l’exercice de leurs fonctions , en conformité avec cette décision, les véhicules transportant les produits de première nécessité ne sont pas autorisés à prendre des passagers .

L’article 3 de ce document institue un couvre-feu dans la ville de Goma de 20 heures à 5 heures pour une durée de 14 jours à partir du 20 mai 2020. Au même moment, un confinement total de14 jours est imposé à tout contact des cas positifs recensé et ou en cours d’investigation.

Bien plus, le port du masque est obligatoire en lieu public et dans les transports en commun. Aussi, le service minimum est de stricte application tant dans les services publics que privés.

L’article 7 institue que le dispositif de lavage des mains est obligatoire ainsi que le respect strict de la distanciation sociale dans les boutiques, pharmacies et bureaux.

En rapport avec le secteur du transport, l’embarquement doit tenir compte du nombre des passagers dont le maximum autorisé. Sont interdits également sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu jusqu’à nouvel ordre, tout  rassemblement , réunion , fête , célébration même au domicile familial , détente dans les piscines des hôtels , les activités sportives, courses matinales et vespérales, clubs sportifs ,  l’ouverture des discothèques, bars , restaurants, cafés , terrasses , la tenue des cultes religieux y compris dans les cellules de prière , l’organisation des deuils dans les salles et les domiciles , les dépouilles mortelles devant être conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs .

Tout contrevenant aux dispositions de l’arrêté  du Gouverneur sera puni d’une amende en francs Congolais constant dont les montants sont définis dans ce document.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *