Nord-Kivu : la MONUSCO réitère son  soutien au programme de désarmement et réinsertion communautaire à Lubero

Le dossier de 12 groupes armés qui veulent se rendre à la MONUSCO en territoire de Lubero a été au centre d’une vidéoconférence entre le gouverneur du Nord-Kivu, la deuxième personnalité de la MONUSCO, la MONUSCO section Butembo-Beni et la CIAP-DDRRC mercredi 20 mai 2020. Au nom de la communauté internationale, le numéro deux de la MONUSCO a rassuré du soutien de ce programme de désarment et réinsertion communautaire.

Le coordonnateur du CIAP-DRC a restitué les grandes lignes de cette vidéo conférence à la Radio Moto Butembo-Beni via le téléphone. Katembo Jacques Makata renseigne qu’à l’unanimité, le gouvernement provincial et la MONUSCO promettent répondre au cahier de charges de ces combattants. Il rassure qu’à moins de deux semaines, les sites de cantonnement Kimbulu/Musienene Njiapanda et Manguredjipa seront bientôt aménagés. Au nom de la communauté internationale, le numéro deux de la MONUSCO rassure du soutien de ce programme de désarment et réinsertion communautaire.

« Ils vont construire pour eux, leur donner à manger pour qu’ils soient bien logés avant de revenir dans la vie normale. Les désormais ex miliciens ont aussi la garantie que leurs confrères qui sont dans les maisons carcérales seront libérés », a restitué Katembo Jacques Makata.

Rappelons que lundi 18 mai dernier, 12 groupes armés actifs en territoire de Lubero ont annoncé leur reddition en vue de contribuer à la pacification de l’Est de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *