RDC/Covid-19 : les confessions religieuses plaident pour la reprise progressive des cultes

Les confessions religieuses plaident pour un assouplissement de la mesure relative à l’interruption momentanée des cultes dans le cadre de la prévention contre la pandémie de Covid-19. Cette requête a été soumise au Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, mardi 19 mai par la délégation de la plateforme des confessions religieuses. Dans cette requête, les religieux demandent la reprise progressive des cultes dans les provinces non touchées par cette pandémie.

La délégation était conduite par le vice-président de la CENCO, le Cardinal Fridolin Ambongo, le président de l’ECC, le révérend André Bokundoa, le secrétaire général de la CENCO, l’Abbé Donatien Nshole et le secrétaire général de l’ECC, le révérend Éric Senga.

Les chefs religieux ont demandé au Premier Ministre Ilunga que cette mesure soit assouplie dans le sens d’un déconfinement progressif qui tient compte des provinces encore non touchées par la maladie à Coronavirus, et étudier les modalités pratiques pour celles qui ont déjà enregistré des cas de Covid-19, selon l’évolution de la maladie.

La délégation de la plateforme des confessions religieuses a par ailleurs félicité le Gouvernement pour les mesures simplifiant les funérailles, et a souhaité qu’elles soient pérennisées même après la crise sanitaire causée par la pandémie de Covid-19. L’Abbé Donatien Nshole restitue le compte rendu des échanges avec le chef de l’Exécutif central congolais.

« Deux mois après la mise en application de ces mesures, il se fait aussi observer que Dieu nous a fait grâce en épargnant plusieurs de nos provinces de cette pandémie et aussi en évitant le pire redouté pour les provinces touchées. Et aussi les pasteurs ont fait comprendre à son excellence le premier ministre que la prière est un besoin fondamental pour les chrétiens que nous sommes. C’est notre nourriture qui a une dimension communautaire dont on ne sait se passer. Voilà pourquoi fort de ces convictions, ils l’ont supplié s’il peut revoir ces mesures dans le sens d’un déconfinement progressif ; en commençant pour l’instant par les provinces non touchées et en étudiant les modalités pour les provinces touchées selon l’évolution de la maladie », a-t-il restitué au micro de Radio Okapi.

En réaction, le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, a promis de faire écho de la proposition des responsables des confessions religieuses ce mercredi au cours de la réunion du Comité multisectoriel de la riposte contre la pandémie de Covid-19, pour des solutions appropriées, renseigne notre source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *