A Butembo, la LUCHA formule des nouvelles recommandations contre l’insécurité

Le mouvement citoyen de la Lutte pour le Changement, LUCHA section Butembo, a organisé un point de presse ce vendredi 22 mai à LACONCORDE dans la grande salle des réunions de l’Université Officielle de Ruwenzori, UOR en commune Mususa. A l’ordre du jour, l’insécurité grandissante qui refait surface en villes de Butembo et Beni.

Au cours de ce point de presse, les citoyens de la LUCHA ont formulé certaines recommandations pouvant contribuer à la sécurisation de Butembo et environs. Jean Pierre Kasma de la cellule de communication a lu les recommandations suivantes :

  1. Convoquer dans l’urgence tous les jeunes de la ville en vue d’étudier les stratégies de sécurisation de la ville ;
  2. Ne pas frustrer et intimider toute personne détentrice d’une information qui peut aider à dénicher les bandes de criminels, car cela peut freiner les bonnes volontés ;
  3. Doter des chefs de cellules et des quartiers de la communication adéquate pour signaler tout cas suspect ;
  4. Rendre disponibles les jeeps de la police en tant et en contre temps ;
  5. Faire à sorte que les agents de l’ordre communient pour des questions sécuritaires avec la population ;
  6. A la population bubolaise et environnante, de signaler tout cas suspect constaté dans leur milieu respectif.

Les militants de la LUCHA condamnent tout de même la barbarie dans laquelle trappent certains agents de l’ordre en ville de Béni qui ont lâchement abattu le militant de Freddy allias Marcus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *