Nord-Kivu : la ministre du développement rural à Kyondo pour deux missions principales

La ministre provinciale de l’agriculture, pêche, élevage et développement rural du Nord-Kivu est arrivée à Kyondo jeudi 21 mai 2020.  Madame Pélagie Uwayo Kabano avait pour mission de s’imprégner de la problématique de l’eau potable et encourager les citoyens à l’agriculture dans cette partie du territoire de Béni.

A son arrivée, Madame Pélagie Uwayo Kabano s’est rendue dans les fins fonds de la zone de santé de Kyondo dans la chefferie de Bashu. Elle a été à la micro station de lavage de café de la Coopérative Paysanne Développement à Kitaraha où elle a suivi avec toute sa délégation, une leçon sur la production du café, de la cerise de la parche à exporter.

C’était sous la conduite du directeur et président de la COPAD, Monsieur Kakule Muse crispin. Peu avant, la délégation de Madame le ministre de l’AGRIPEL et développement rural a échangé avec les membres de la SODEC (Solidarité pour le Développement Endogène et Communautaire) en leur champ d’expérimentation des pommes de terre de Musura sous la houlette du coordonnateur Kasereka Kamandi Salomon.

C’est ainsi que la ministre Pélagie s’est entretenue avec le chef des services étatiques et les autres leaders de la commune de Kyondo au bureau communal, avant de visiter l’institut technique agricole, vétérinaire, électrique et pédagogique, ITAVEP/Kyondo.

Partout là, l’envoyée spéciale du gouverneur du Nord-Kivu ne faisait qu’encourager l’agriculture selon la politique du gouvernement provincial, celle d’intensifier la culture des produits vivriers avec plusieurs filières pour lutter contre la famine et la sous-alimentation.

Au sujet de la problématique de l’eau en commune rurale de Kyondo, la ministre a indiqué que ce projet est possible dans les jours avenirs. C’est ainsi qu’elle a remis des cylindres pour le renforcement d’adductions d’eau qui existent déjà. Et d’autres villages environnant Kyondo devraient être servis.

Madame Pélagie Uwayo Kabano s’est fait accompagner des techniciens à la matière dont le responsable des sources hydrauliques. Tout s’est déroulé sous les acclamations et la satisfaction des agriculteurs. Et d’autres habitants de Kyondo qui se disent maintenant nourris d’espoir de consommer une eau potable.

Pour finir, la délégation de la ministre provinciale a visité la centrale hydroélectrique de Isoko turbine alimentant Kyondo et Luoto ainsi que le centre d’adaptation et des semences améliorées à Luoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *