Nord-Kivu : une bande de plus de 30 présumés « Kasukwistes » arrêtés à Butembo

La patrouille des services de sécurité  a payé l’arrestation d’une trentaine  de présumés criminels. Ceux-ci ont été présentés  avec leurs effets dont trois armes à feu, une machette, deux pieds de biches et deux fers à béton devant la presse  et une frange de la population de Butembo. C’était  après la réunion du conseil de sécurité  tenue ce  samedi 23 mai 2020 dans la cour  de l’hôtel de ville de Butembo.

Parmi ces  présumés bandits  figurent deux femmes et des militaires.  Parlant à la presse Bubolaise, le maire de Butembo a indiqué qu’il y’a même certains arrêtés  après qu’ils ont insécurisé les habitants  du quartier Vutsundo cellule Mutsunga la nuit de vendredi à ce samedi.

« On a mis tout à notre disposition, on a réuni toutes les équipes de sécurité, on a eu à organiser des réunions matinales chaque jour… Voilà le résultat, nous avons une trentaine de bandits parmi lesquels certains ont été arrêtés dans les incursions, dans des viols, même ceux qui sont arrivés à voler même au niveau d’Anglican sont ici. Même ceux qui ont eu à violer et voler à Vutsundo sont ici. Tous, nous allons les mettre à disposition de la justice », a promis le maire de Butembo.

Rappelons que la réunion du  conseil de sécurité se tiendra chaque matin  et tous les  malfaiteurs  seront présentés à la population  après leur arrestation. Tout cela dans  le cadre de la sécurisation de la ville.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *