Commémoration des martyrs de l’Ouganda : seulement 40 fidèles autorisés pour le pèlerinage au secteur de Namungongo

La commémoration des martyrs de l’Ouganda a eu lieu ce mercredi 03 juin 2020. Il s’agit de quarante-cinq chrétiens (22 jeunes catholiques et 23 anglicans) tués pour leur foi entre novembre 1885 et janvier 1887 sur ordre du roi Mwanga II. Suite à la pandémie de Covid-19 au monde, des centaines de pèlerins n’ont pas accédé à la basilique de Namugongo, 15 km au Nord-Est de Kampala, la capitale Ougandaise.

Seulement 40 personnes étaient autorisées pour le pèlerinage au secteur Ougandais de Namungongo. Les catholiques des pays frontaliers comme la RDC qui se rappellent de 22 catholiques brulés vifs pour leur foi n’ont pas foulé leur pied au sol Ougandais, une fois de plus.

« Plus de 10, les chrétiens avaient l’habitude d’avoir une afflue de pèlerins qui venaient de Beni, Butembo, Bunia, Wamba, Goma en route pour Namugongo. Pour aujourd’hui, tel n’est pas le cas. L’année passée c’était à cause de Ebola. on avait des cas ici chez nous et l’Ouganda ne voulait pas risquer ses fidèles. On pensait que ce serait possible cette année, mais le Covid s’est invité », s’est désolé l’abbé Thierry Vunoka, curé de la paroisse Saint Conrad de Kasindi.

Ce serviteur de Dieu a appel tous les fidèles à la méditation s’inspirant des martyres Ougandais. « Les martyrs qui attirent les chrétiens là-bas ont donné un bon exemple en donnant leur vie pour Christ. C’est une fierté pour tout le monde et on doit passer cette journée dans la joie d’être sauvé par le Christ. On doit s’inspire de ces martyres. La fidélité dans la foi dans toute circonstance », a-t-il conseillé.

Les martyrs dont on se souvient ce jour avaient été canonisés par Paul VI au cours du Concile Vatican II en présence de 2000 Evêques rassemblés à Rome le 18 octobre 1964.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *