RDC : les pêcheurs de Kasindi-port saluent l’implication du gouvernement dans le processus de leur libération de l’Ouganda    

Le comité des pêcheurs de la pêcherie de Kasindi-port remercie le gouvernement congolais qui a motivé le gouvernement Ougandais à libérer plus de 70 pêcheurs congolais par grâce présidentielle.

Ce mardi 16 juin 2020, son président Pitula Kaingo Mukalalirya s’est confié à Radio Moto Butembo-Beni pour également encourager les autorités congolaises dans la lutte pour la démarcation de la limite des eaux sur le lac Édouard.

L’objectif est de limiter les arrestations répétitives des pêcheurs et d’asseoir le renforcement des séances pour réglementer la pêche côté congolais. En outre, Pitula Kaingo Mukalalirya demande à l’Ouganda de remettre les engins de pêche des pêcheurs ex-détenus.

“ Le gouvernemenyt congolais doit aussi s’impliquer en faveur des pirogues et leurs moteurs hors bord qui restent en Ouganda”, a-t-il plaidé en appelant le gouvernement congolais à faciliter également la libération de quatre autres pecheurs detenus encore en Ouganda.

Pitula Kaingo Mukalalirya a par ailleurs indiqué sans donner le nombre que d’autres pêcheurs congolais restent détenus dans la prison ougandaise de Katwé. Ces derniers ne sont pas encore jugés. C’est comme à Muvuno, une autre prison ougandaise, où sont détenus encore quatre pêcheurs congolais et plusieurs de leurs matériels de pêche, selon la Fondation Jérémie Baleine. Cette structure de défense des droits de l’homme suit depuis plus de deux ans la question d’arrestation intempestive des pêcheurs congolais par la Marine ougandaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.