Nord-Kivu-Affrontement des groupes rebelles à Lubero et Walikale : des habitants courent dans tous les sens 

Des civils ont couru dans toutes les directions mardi 23 juin 2020 au Sud du territoire de Lubero et dans une bonne partie du territoire de Walikale.  Des habitants de Kimaka, Mbuavinywa, Kateku Et Kanyatsi ont été traumatisés par les affrontements entre des mai-mai FPP/AP de Kabido et la coalition NDC Renové de Guidon et UPDI Mazembe de Kitete.

Prises de panique, plusieurs personnes ont abandonné leurs champs, leurs bétails et des biens de valeur pour être à la chotte des affres de ces accrochages. Les déplacés ont surtout fui jusqu’à Loufu, Kayna, Kirumba, pour ne citer que ces entités.

Des sources de la société civile renseignent que la région en cheval entre les territoires de Lubero et Walikale, côté Sud-ouest du territoire de Lubero, est restée déserte.

Sur place, selon la société civile, ces affrontements auraient fait des morts et des blessés. Mais jusqu’au soir de ce mardi, difficile de déclarer dans quel camp, il y a des victimes.

Actuellement, c’est une psychose qui règne dans les agglomérations voisines de Pitakongo jusqu’au-delà de Bunyatenge.

Rappelons que la situation sécuritaire dans cette région en groupements Tama et Itala reste instable suite à l’activisme des groupes armés. Ces milices se disputent le cheval entre les territoires de Walikale et de Lubero, côté Sud-ouest du territoire de Lubero, mettant plus de 20 mille déplacés dans une vulnérabilité totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *