Beni : les patients affectés par la grève des médecins à l’hôpital général de référence de Kyondo

Quatrième jour, ce lundi 29 juin 2020, de la grève des médecins à l’hôpital général de référence de Kyondo. Ces professionnels de la santé dénoncent ce qu’ils qualifient de « mauvaise traitance » de la part de l’ EUP FASS, un partenaire qui appuie la gratuité de soins en cours dans plusieurs zones de santé du Nord-Kivu.

Les souffrants sont les patients qui crient déjà à leur abandon. Parmi eux, ceux qui veulent se faire consulter pour une bonne prise en charge médicale. Un garde malade contacté par RMBB indexe même les infirmiers.

« Nous ne sommes pas guéris. D’autres malades sont déjà partis à la maison suite à ce qu’ils appellent fin de la gratuité. Les médecins eux-mêmes déclarent que la gratuité prendra fin mardi 30 juin et il faut que chacun puisse aller chez lui avant de revenir mercredi pour reprendre comme l’habitude d’avant de payer. Nous malades, nous ne savons que faire. Qu’ils puissent payer les agents car ils sont affamés, selon eux. Puisque les malades finiront par mourir », a plaidé ce garde malade.

De son côté, le responsable du syndicat des infirmiers de l’hôpital général de référence parle d’une grève uniquement pour les médecins. Pour l’infirmier Mumbere Kahumba Germain, les infirmiers qui ne travaillent plus à la normale sont ceux qui dépendent du service des médecins.

« Ce sont ceux qui ne travaillent pas sont ceux qui travaillent avec les médecins, par exemple au dispensaire », a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *