Butembo-Beni : des Eglises ont accueilli les fidèles dimanche 28 juin

Les messes ont repris dans plusieurs paroisses du diocèse de Butembo-Beni ce dimanche 28 juin 2020. A travers toute la République, les activités Eucharistiques se sont déroulées dans le strict respect des mesures barrières à la Covid-19. De l’expérience vécue à Kyondo, par exemple, le père Ignace Muvikwa, a exhorté les fidèles à l’hospitalité à l’égard des serviteurs de Dieu.

Au sanctuaire Saint-François d’Assise de Kaghuntura comme dans les paroisses de Musimba, Mater Ecclesiae de la Cathédrale, Saint Cyrile d’Alexandrie de l’UCG et Kitatumba, les messes ont été célébrées en portes fermées. Question de limiter le nombre malgré la demande croissante de fidèles. C’est cette croissance de demande de fidèles qui a même dicté le nombre de messes à célébrer dans des paroisses et secteurs.

Pendant que les uns prient à l’intérieur des églises, d’autres attendent leur tour. Seules vingt personnes sont admises par messe. Avant d’entrer dans l’église, les fidèles catholiques sont contraints à la pratique de lavage de main.

« Je viens juste d’arriver après que le nombre recommandé par les autorités ecclésiastiques soit atteint, donc je suis de ceux-là qui vont attendre la messe suivante. Je ne suis pas tellement déçu parce qu’on était déjà prévenu que les messes vont se dérouler n’excédant vingt personnes », a laissé entendre un chrétien catholique rencontré à l’Itav dans la cour de l’Eglise paroissiale.

L’expérience a été une réussite en paroisse de Kyondo. Ici, tout s’est passé à guichet fermé. Le père Ignace Muvikwa, curé de Kyondo a, par occasion, sensibilisé ses fidèles sur les pratiques essentielles en ce règne de Covid-19.

« Ajustez-vous de distance entre vous. Vous-mêmes, vous savez lire le signe de temps », a rappelé le curé de la paroisse.

Dans son commentaire de la parole de Dieu, le père Ignace Muvikwa a exhorté les fidèles à l’hospitalité à l’égard des serviteurs de Dieu et à travailler dur pour affermir chacun sa foi. Des fidèles interrogés à la fin de cette messe ont salué la reprise des activités pastorales. Ils déplorent toutefois le faible nombre de fidèles admissibles en l’église.

L’augmentation du nombre des messes afin que les chrétiens communient pratiquement à l’Eucharistie. Ceci a également été une réalité, ce dimanche, au Sud du Diocèse de Butembo-Beni. Dans différentes églises, tout a vécu dans le respect strict des mesures barrières contre le Coronavirus.

Les archidiocèses de Kisangani et de Kinshasa ont aussi amorcé la même expérience ce même dimanche 28 juin 2020. A Kisangani par exemple, Monseigneur l’Archevêque Marcel Utembi a célébré en la cathédrale avec 20 fidèles. D’autres chrétiens ont suivi la messe à la Radio et à l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *