Ituri : trois personnes d’une même famille calcinées par des inconnus à Mwanandiye

Trois personnes ont été tuées par des inconnus en localité de Mwanandiye, en province de l’Ituri. Les faits ont vécu la nuit de samedi 27 à dimanche 28 juin 2020. L’ONGDH Convention pour le Respect des Droits de l’Homme, CRDH-Mambasa, dénonce l’incendie de la maison où dormaient les trois victimes.  

Selon Kasereka Sivamwenda Gilbert, Coordonnateur de la CRDH-Mambasa, le fait s’est déroulé brusquement. C’est même la raison pour laquelle les victimes ont eu du mal à se sauver lors de ce rapt des rebelles à Mwanandiye, une localité située à plus ou moins 13 kilomètres à l’Ouest de Makumo, chef-lieu du groupement Bangole. C’est dans la chefferie de Babila-Babombi, dans le territoire de Mambasa. Et c’est ainsi qu’elles ont été calcinées, selon  la société civile.

Notre source regrette donc la mort de Paluku Thasi, son épouse Valérie Kaponirwe et sa fille Sarah de 11 ans. Ce défenseur des Droits de l’Homme demande aux autorités de multiplier les efforts pour dénicher les auteurs de ce triple meurtre afin qu’ils répondent de leur acte.

« Jusqu’à maintenant, les auteurs ne sont pas encore connus et leur motivation reste à découvrir parce que le service de sécurité est en train de travailler sur ça pour essayer de découvrir les auteurs. Nous comme société civile, nous demandons l’arrestation des auteurs dans l’urgence parce que nous avons constaté même que tous les voisins ont pris fuite ; et on n’arrive pas à comprendre pourquoi ces gens-là n’ont pas crié lorsque le feu était en train de consumer la maison. Les services de sécurité doivent multiplier les efforts pour dénicher et connaître la motivation de ces auteurs », a souhaité Kasereka Sivamwenda Gilbert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *