Nord-Kivu : l’administrateur de Lubero sollicite l’appui des FARDC dans la lutte contre les massacres à Bunyatenge et Mbwavinywa

L’administrateur du territoire de Lubero condamne les exactions que la milice de Guidon impose aux habitants de Bunyatenge. Il s’est confié à Radio Moto Butembo-Beni lundi 29 juin 2020. Nyembo Wa Nyembo Richard qui sollicite l’appui de l’armée indique que les habitants qui sont restés dans la contrée endurent un calvaire.

« La situation du Bunyatenge et Mbwavinywa, voire ses environs, va de mal à pire suite aux affrontements des groupes armés conduits par Kabido et Guido. Ce qui fait que nous enregistrons beaucoup de déplacements de la population. Et ceux qui ont décidé de rester dans ces entités-là, se retrouvent aujourd’hui dans une geôle arbitraire où les bourreaux font tout ce qui se passe dans leurs têtes. Alors nous sollicitons aux commandants de FARDC, surtout de Sokola 1 au niveau de Beni, de nous appuyer ne-fut-ce qu’avec une compagnie des FARDC pour déployer dans les contrées et mettre fin à ces tueries et massacres qui se passent à ciel ouvert », a sollicité Nyembo Wa Nyembo Richard.

L’administrateur de Lubero appelle les élus du peuple à se pencher le plus tôt possible sur cette situation pour une solution palliative.

« Mais aussi à nos élus de nous appuyer dans ces démarches-là. C’est vraiment impérieux qu’il y ait le déploiement des FARDC de l’autre côté. Car aujourd’hui, la population Bunyatenge et Mbwavinywa a maintenant une espérance de vie de 48 heures renouvelables, si ces gens-là se comportent en rois éternels et posent des dégâts inadmissibles à l’égard de la population », a-t-il appelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *