RDC-30 juin : l’Evêque de Butembo-Beni implore la grâce de Dieu pour l’Union entre toutes les tribus du Congo

Des messes pour la Patrie ont été dites au diocèse de Butembo-Beni ce mardi 30 juin 2020. La plupart de ces messes ont vécu l’avant-midi de ce jour d’anniversaire de naissance politique de la RDC, dans le respect des mesures barrières contre le Coronavirus. En la cathédrale de Butembo-Beni, Monseigneur l’Evêque a imploré que le Seigneur rassemble toutes les tribus de la RDC comme au premier jour de l’indépendance.

Monseigneur l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni a prié à partir de 10 heures. Aucune autorité politico administrative n’a participé à cette eucharistie.

A l’introduction de son sermon, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a imploré que le Seigneur rassemble toutes les tribus de la RDC afin que tous les citoyens comprennent et s’approprient cette action patriotique.

« Rassemble toutes les tribus du Congo, rétablis-les dans leur héritage comme au jour d’autre fois. C’est-à-dire l’héritage du Congo proclamé et reconnu le 30 juin 1960 comme un Congo indépendant », a-t-il imploré.

Au même moment, l’Evêque de Butembo-Beni a déploré la situation dans laquelle les congolais passent le soixantième anniversaire de l’indépendance. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a agrainé entre autres la maladie à coronavirus, l’insécurité, la situation politique tendue à Kinshasa, le non respect des libertés fondamentales de la personne. Pour lui, tous ces maux ne permettent pas au congolais de jouir pleinement de la joie de vivre.

« En face des problèmes multiples auxquels ils sont confrontés ou qu’ils voient s’amplifier avec des allures inquiétantes, notamment la pandémie de Covid 19 avec ses conséquences ; les tueries qui continuent ici chez nous particulièrement et en d’autres parties du pays ; et un autre, des déplacés internes sans parler d’enfants orphelins ; la situation tendue au niveau politique, qui exige impérativement la garantie de la paix civile, le manque de cohésion et d’unité, de justice et de solidarité en vue d’un développement intégral du pays et de tous les congolais », s’est-il inquiété.

Profitant de cette messe, l’évêque de Butembo-Beni a rassuré les chrétiens que le Saint siège suit de près la situation politique et pastorale de la RDC. Il est revenu sur la salutation du Pape François  à la délégation des congolais qui ont participé à la prière de l’Angelus à la place Saint Pierre à Rome le dimanche 27 juin.

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a par la suite communiqué que le Pape François a nommé quatre évêques en RDC, à savoir un évêque au diocèse de Popo-Kabaka et trois autres évêques auxiliaires à Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *