Lubero : la Société des Services Vihumbira engage 30 cantonniers sur la route Butembo-Manguredjipa

L’axe routier Butembo-Manguredjipa est aussi une autre voie qui accueille, outre son attributaire, d’autres personnes pour son aménagement. A partir de ce lundi 6 juillet 2020, 30 cantonniers sont sur le terrain aux côtés de la Société des Services Vihumbira, SSV.

Les nouveaux cantonniers ont été choisis, vendredi 03 juillet 2020, par la SSV. C’est pour matérialiser les recommandations de la population à l’issue d’une rencontre qui l’avait mise aux prises avec une délégation de la SSV, mercredi 24 juin 2020.

La population avait décrié l’impraticabilité persistante de cette voie du côté de Njiapanda et Byambwe. Et la SSV avait expliqué les raisons de retard dans la réhabilitation, dont la période pluvieuse et l’indisponibilité des moyens promis par le Gouvernement du Nord-Kivu.

Pour briser des incompréhensions perpétuelles entre les deux parties, elles avaient, toutes deux, convenus d’inscrire des cantonniers dans le projet de la SSV afin que les travaux évoluent comme souhaités au préalable par la population.

La recommandation de la population actée, désormais 20 cantonniers sont sur le tronçon routier Njiapanda-Byambwe et 10 autres alignés entre Njiapanda et Manguredjipa. Ces 30 jeunes ont été choisis parmi ceux qui n’avaient pas d’emploi, a annoncé, à Radio Moto Butembo-Beni, Monga Mabanga Julio, Fonctionnaire Délégué de l’Etat à Njiapanda. Cette autorité locale dit avoir déjà réceptionné des outils aratoires pour le travail des cantonniers.

Et donc ce pourra être la fin du phénomène « manifestation des usagers de l’axe routier Butembo-Manguredjipa contre le présumée laxisme de l’attributaire SSV ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *