Beni : six ans après, la vie reprend progressivement à Kididiwe

La vie reprend progressivement dans la partie rurale de Beni ville. Radio Moto a fait le constat ce mardi 07 juillet 2020. Pendant que l’armée est concentrée en profondeur, quelques cultivateurs accèdent à leurs champs, six ans après, à Kididiwe par exemple.

A plus ou moins 12 km au Nord-Est de Beni-Ville se trouve le village Kididiwe. Ce village abandonné depuis six ans a été l’un des grands bastions des rebelles de l’ADF avant d’être reconquis par les FARDC qui ont érigé un grand campement qui contrôle près de 10 km carrés.

C’est le génie militaire qui a tracé avec succès la route des dessertes agricoles Kasinga-Kididiwe. La route est maintenant praticable mais non encore ouverte officiellement aux cultivateurs. Néanmoins, avec les efforts consentis en profondeur par les FARDC, quelques cultivateurs sont visibles dans leurs champs jusqu’à Mahelingi, au-delà de Kididiwe.

« Je me sens en sécurité à coté de nos militaires qui sont en patrouille en tout moment. Je viens de Beni ville. La route est déjà praticable. Je suis dans mon champ. Nous venons de faire six ans sans être ici », témoigne ce paysan rencontré dans son champ. « Je suis content parce que je sais que je suis encadré par l’armée », lance cet autre.

Le bourgmestre de Ruwenzori y a effectué une descente ce mardi 7 juillet 2020. Alois Bwarara a salué la restauration progressive de l’autorité de l’Etat dans son entité. « L’axe Kasinga est réellement sécurisé. Les gens ont toujours là. Je tiens à remercier les vaillants militaires qui continuent à honorer leur serment », a-t-il salué en appelant la population à renforcer la collaboration avec l’armée.

Mayangose est le grenier de Beni ville et territoire. La reprise des activités champetres dans cette partie pourra impacter le prix des denrées alimentaires sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *