Nord-Kivu : l’attributaire de la route Butembo-Vuyinga visé par une plainte pour détournement des deniers publics

Quel fondement pour les travaux dits communautaires qui s’effectuent sur la route Butembo-Vuyinga ces jours ? Nous avons posé la question à l’un des initiateurs de ces travaux ce lundi 6 juillet 2020. L’un des usagers de cette route, indique qu’il s’agit d’une auto-prise en charge d’une population souveraine qui accuse l’attributaire d’avoir détourné les deniers publics.

Maître Mbusa Machozi Joseph, l’un des usagers de cette route, indique les travaux rentrent dans le cadre d’une auto-prise en charge d’une population souveraine révoltée contre l’impraticabilité prolongée de ladite route de desserte agricole. Notre interlocuteur indique que les autorités, provinciales et celles de la chefferie des Baswagha sont informées de la tenue de ces travaux.

« La population a pris soin d’écrire une lettre, deux semaines avant, au chef de chefferie de Baswagha, elle a copié aux autorités provinciales, et aux autorités de Lubero. En cette matière de manifestation publique, qui est régie par un régime d’information, il est dit que l’on a l’obligation d’informer l’autorité. La population elle-même a acheté un véhicule Ben pour réhabiliter cette route-là », a-t-il mentionné.

Celui-ci demande la mise en place d’une commission indépendante pouvant établir la responsabilité dans le délabrement  de cette route.

« Que les gens viennent en provenance de la province, du territoire, de la chefferie. Quand ils vivront les réalités du terrain, ils comprendront que même la population est tellement patiente. Nous, usagers de la route, nous demandons de nommer urgemment de nommer urgemment un autre attributaire, parce que l’ancien a non seulement  démontré ses limites, mais aussi il a versé dans le détournement des deniers publics. Une plainte en sa charge est en train d’être instruite au niveau du parquet général de Goma », a-t-il révélé.

Maître Mbusa Machozi Joseph salue la sagesse des autorités militaires qui ont libéré une personne arrêtée pour avoir pris part à ces travaux. Ce juriste informe que son initiative soutenue par la population n’est pas la première. Il rappelle que vers mars 2019, des travaux de ce genre avaient été effectués sur l’axe Muhangi-Ngane où des éboulements venaient de couper le trafic routier.

Maître Mbusa Machozi Joseph conclut qu’il ne vise pas devenir attributaire de la route Butembo-Vuyinga. C’est du 02 juillet au 2 août 2020 que des personnes effectuent des travaux sur la route Butembo-Vuyinga. L’attributaire de la route Butembo-Vuyinga, Kahindo Matimbya Moïse alias Kidodi, attend la décision des autorités étatiques sur la gestion de cette voie routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *