Nord-Kivu : la grève des soignants de l’hôpital général de référence de Musienene avorte

Les prestataires des soins de l’hôpital général de référence de Musienene n’ont plus amorcé ce mercredi 8 juillet 2020. Ils ont reçu des promesses rassurantes du médecin chef de zone ce jour. En fait, c’est ce mercredi qu’a expiré le délai qu’ils ont avancé dans leur prévis de grève.

Ceux-ci sont en train de protester contre le mauvais traitement rémunérateur à leur endroit. Les agents de cette structure sanitaire disent renoncer à la grève, le temps d’observer ce que sera la réaction du ministère provincial de la santé vis-à-vis de leur revendication, a expliqué ce mercredi à RMBB Oscar Mumbere Kivoko, infirmier de l’hôpital susmentionné.

En rappel, le personnel soignant de l’hôpital général de référence de Musienene dénonce la précarité de vie pire due aux irrégularités décriées dans la nouvelle manière de travailler de l’EUP/FASS Nord-Kivu. Cette structure est celle qui s’était engagée à payer les factures des soins des malades en cette période de gratuité de soins.

Le personnel soignant de l’hôpital général de référence de Musienene indique par exemple que son partenaire a pris des décisions unilatérales dans le changement de méthodologie de vérification du travail abattu. L’on observe du coup au non paiement des factures des prestations depuis quatre mois et la défalcation d’énormes sommes d’argent sur les factures.

Le problème, c’est ce que la formation sanitaire ne peut plus répondre normalement à ses besoins de fonctionnement parce que ni le partenaire ni les malades ne déboursent rien après la prise en charge médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *