Beni : la population de Mangina s’inquiète du démontage de tous les bâtiments  du CTE

Le démontage des installations du Centre de Traitement Ebola, CTE Mangina, la semaine dernière inquiète la population de la commune de Mangina. Ils se sont confiés à Radio Moto Butembo-Beni jeudi 16 juillet 2020. Contacté, l’infirmier titulaire adjoint du Centre de Santé de Référence de Mangina a indiqué que le travail du CTE est terminé, la maladie à virus Ebola étant déjà déclarée finie à l’Est de la RDC.

La population déclare son inquiétude de constater que tous les bâtiments, même ceux en semi-durable, ont été détruits. Certains observateurs au sein de la population souhaiteraient plutôt que le CTE Mangina offre un service minimum, même après la déclaration de la fin de la maladie à virus Ebola.

« Pourquoi le Centre de Traitement Ebola, CTE Mangina, a été démoli alors qu’il servirait de Centre de Traitement d’éventuels patients souffrants de la pandémie à Coronavirus », s’interrogent encore les habitants de la commune de Mangina.

La même question a été posée à l’infirmier titulaire adjoint du Centre de Santé de Référence de Mangina. L’infirmier Kambale Kavwaro Justin a indiqué que le travail du CTE est terminé, la maladie à virus Ebola étant déjà déclaré finie à l’Est de la RDC. « D’ailleurs ce démontage rentre dans le cadre du règlement du ministère de la santé publique », a-t-il expliqué.

Ce spécialiste en santé publique oriente que même si le CTE est démonté, les Centres de Triage restent fonctionnels dans des structures sanitaires pour toute surveillance liée à Ebola ou au Coronavirus.

L’essentiel, a dit Kambale Kavwaro Justin, est d’être vigilant pour prévenir la résurgence de Ebola à Beni-Mangina et l’affectation de cette région par le Coronavirus.

Pendant ce temps, il faut retenir que la 11ième épidémie à virus Ebola continue de faire des victimes dans l’ex-province de l’Equateur, au Nord-Ouest de la RDC. Ici, deux nouveaux cas confirmés ont été rapportés au village de Kalamba, dans la zone de santé de  BIKORO, faisant ainsi 51 le total des cas confirmés depuis la déclaration de la maladie, le 1ier juin 2020. C’est ce que rapporte le dernier bulletin bilan du ministère de la santé publique en RDC.

Ce document rendu public ce jeudi 16 juillet 2020, montre en général que depuis le 1ier juin 2020, le Cumul des cas est de 54. Vingt et une personnes sont déjà mortes de la 11ième maladie à virus Ebola et 14 en ont été vainqueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *