Beni-Nouvel assassinat d’un civil : « Les présumés meurtriers sont aux arrêts » (Le maire)

Monsieur Kambale Sivasima Joseph a été assassiné à son domicile sis en cellule Mapendo, quartier Rwangoma par des bandits armés, mardi 21 juillet. Le fait a bouleversé les esprits des prestataires des soins qui ont décidé de paralyser leurs activités ce mercredi pour envahir l’hôtel de ville munis d’un mémorandum. Le maire à l’intérim qui les a accueilli a rassuré que les présumés meurtriers sont aux arrêts.

Dans le mémorandum lu devant l’autorité urbaine ce lundi, la plus grande recommandation des prestataires des soins était que « les services compétents identifient les auteurs du meurtre et qu’ils soient traduits devant la justice le plus tôt possible. L’inhumation sera conditionnée par les auteurs du meurtre ».

En réponse instantanée, Bakwanamaha Modeste, maire à l’intérim a dit avoir appris que les assaillants sont arrivés à moto. Ils sont arrivés et sont repartis. « Et forts de ce détail, les services qui se sont employés ont procédé aux premières arrestations des premiers suspects. L’appel que je viens de recevoir est que les présumés auteurs sont déjà aux arrets.il y a lieu de nous apaiser et je viens d’ordonner qu’il y ait des audiences en flagrance », a-t-il apaisé.

La coordination urbaine de la société civile salue la promptitude qui a caractérisé les services de renseignement depuis cet incident sécuritaire mardi soir. Kizito Bin Hangi pense avec toute la population que « les audiences vont se tenir en toute transparence ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *