Butembo-Arrestations arbitraires : maître Mbenze dénonce, la police nuance  

Il y a regain des cas des arrestations arbitraires mais les forces de sécurité sont sur la bonne voie d’y mettre fin. Propos tenus ce samedi 1er août 2020 par l’honorable maître Mbenze Yotama au cours d’une interview avec RMBB ce samedi en son office de travail.

Cet activiste des droits humains dit avoir fait libérer au moins 45 personnes en l’espace d’une semaine. Il s’agissait des habitants de Wayene et Kasongomi arrêtés arbitrairement par la police.

L’honorable maître Mbenze Yotama salue cependant la souplesse de la police qui a libéré ces personnes après avoir cerné le caractère arbitraire dans la procédure de ces arrestations.

« A Butembo, autant que nous félicitons la police pour sécuriser notre milieu, qu’elle nous sécurise dans le respect de la constitution et dans le respect des droits humains. On ne doit pas sécuriser pour tracasser », a-t-il lancé.

En réaction, le commandant de la PNC ville de Butembo indique que lors des patrouilles, la police arrête toute personne suspecte. Le colonel Richard Mbambi Kingana qui s’est confié à RMBB ce samedi en son office de travail, a fait entendre que les Officiers de Police Judiciaire ont pour mission de corriger, et ils ont toujours joué leur rôle en cas d’arrestations sans fondement.

« Au niveau de nos patrouilleurs, chaque fois quand ils veulent descendre, nous tirons les oreilles. Parce qu’il ne faut pas que quelqu’un qui vient de prendre son verre, pendant qu’il rendre, il est suspect. Non. Ce n’est pas normal. Donc, il y a des cas qui font que des patrouilleurs qualifient d’infraction n’importe quoi… Mais si ce monsieur-là arrive ici et que nous constatons qu’il n’y a rien de grave, mais nous le libérons », a lancé colonel Richard Mbambi Kingana.

Tous nos deux interlocuteurs encouragent le bon travail qu’abattent les éléments de la police. Ils les appellent encore à plus de professionnalisme en cas de patrouille nocturne ou de bouclage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *