Beni : les jeunes arrêtent un présumé voleur dans le cadre de l’ « Opération cantine sans voleur »

Les jeunes de l’agglomération de Cantine dans le territoire de Beni ont créé une « Opération sans voleur ». Ils se l’ont appropriée pour éradiquer des cas d’incursion des bandits dans des ménages. C’est dans ce cadre qu’ils ont mis la main sur un suspect dans le vol, la nuit de dimanche 09 à lundi 10 août 2020.

Ce premier suspect, du nom de Kambelele, était en train d’opérer dans un ménage à Cantine. Après son arrestation, les jeunes de Cantine l’ont tabassé avant de le remettre aux services compétents du parquet de grande instance de Beni. Mais ce service de la justice a remis Kambelele à une structure sanitaire afin qu’il soit pris en charge médicalement, avant qu’il ne réponde de ses actes.

Notons que cette tentative de justice populaire arrive deux jours après qu’un jeune homme de 30 ans, surnommé « Abudja », est mort d’une justice populaire, vers 3 heures de samedi 8 août 2020, au quartier Matokeo, du village de Cantine en territoire de Beni. La population locale avait ainsi agi après qu’elle a appréhendé cet homme en flagrant délit de vol dans un ménage. Pourtant Abudja venait d’être libéré de la prison centrale de Beni-Kangbayi par grâce présidentielle, après qu’il venait d’y passer trois ans.

Le vice-président de la société civile de Cantine sensibilise les jeunes à travailler pour ne pas tremper dans des infractions de vol, le risque étant double : la prison et la justice populaire, même si, reconnait notre source, cette justice populaire est interdite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *