Nord-Kivu : le conseil de la jeunesse déclare le député Promesse Matofali « Personna non grata »  à Beni

Le conseil urbain de la jeunesse a déclaré Honorable Promesse Matofali déclaré Personna non grata »  à Beni. Cette couche de la population se dit très sidérée suite aux propos tenus par ce député provincial élu de Butembo. Qu’a-t-il dit exactement ?

Depuis l’après-midi de dimanche 09 aout, cet extrait de Promesse Matofali à Butembo circule dans les réseaux sociaux.

« Même si l’on tue 100 personnes en territoire de Beni, je ne serai pas très attristé. Même si on les tue à Butembo, là vous me voyez hausser le ton. C’est pourquoi vous constatez que chaque député passe ses vacances dans sa circonscription électorale. Pourquoi je ne suis pas allé en vacances à Beni ? Parce qu’on ne me connait pas là-bas », a lancé ce député provincial.

Les propos de cet élu de Butembo sont qualifiés de vexatoire par le conseil urbain de la jeunesse de Beni qui a sorti une déclaration ce lundi 10 aout.

La jeunesse de Beni note que ces propos sont de nature à cracher sur les morts à Beni. Ainsi, face à ce discours de soutien aux massacres de Beni, le conseil de la jeunesse :

  1. déclare le député Promesse comme Personna non grata à Beni
  2. demande au ministère public près la cour opérationnelle militaire du Nord-Kivu de procéder à son arrestation afin qu’il réponde de cette déclaration », exige le conseil urbain de la jeunesse de Beni.
  3. appelle la population de Beni, en général, et la jeunesse en particulier à ne pas coller ce discours immature et attentatoire à la population de Butembo qui a toujours fait montre d’une compassion fraternelle à la population de Beni.

L’incriminé, à son tour, dit avoir été mal compris. Il regrette ce qu’il qualifie d’une récupération politique de la part de ses détracteurs.

On se rappellera que Persona non grata (au pluriel personæ non gratæ), est une location latine signifiant littéralement « personne n’étant pas la bienvenue dans un pays », abrégé sous le sigle PNG, est une locution utilisée en diplomatie avec un sens juridique précis, aussi usitée dans le langage courant. Elle s’oppose à persona grata (au pluriel : personæ gratæ).

Dans le langage courant, dire d’une personne qu’elle est persona non grata revient à l’ostraciser.

1 thought on “Nord-Kivu : le conseil de la jeunesse déclare le député Promesse Matofali « Personna non grata »  à Beni

  1. C’est là le genre des députés que le grand nord nous produit; alors un type comme lui, que peut-il dire devant un élu de Rutshuru ou de Masisi?
    Les nandes ne seront bons au monde que, pour la vente des marchandises à jamais, la politique, l’administration et pas même mériter tout autres autorités. C’est parmi les raisons que la province n’avancera jamais aussi longtemps qu’à la tête on a des gens comme celui de cette législature.

Répondre à Charles Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *