Nord-Kivu/Oicha : une femme du troisième âge retrouvée morte à Pakanza

Un corps sans vie d’une femme de troisième âge a été découvert dans la cellule Mayimbuluku au quartier Pakanza en commune d’Oicha dimanche 9 aout 2020. D’après le témoignage du chef de quartier Pakanza, les bandits non autrement identifiés sont entrés dans la maison de la pauvre femme et ont torturé les membres du ménage, dont cette femme.

Après cet acte, les malfaiteurs ont décidé, aux heures très matinales de dimanche de partir avec la vieille dame du nom de Asika Vusamba dans une destination inconnue.

Tôt le matin de ce dimanche 9 août 2020, le chef  du quartier Pakanza   accompagné des jeunes du quartier ainsi que des éléments de la police et des FARDC sont allés  à la recherche de la femme disparue. « C’est à près d’un demi-kilomètre de sa maison que les bandits ont achevé Asika Vusamba en utilisant les mêmes méthodes que les rebelles présumés ougandais de l’ADF », indique le chef de quartier qui ajoute « Nous étions dans la fouille ensemble avec la population ainsi que nos militaires FARDC résidant à Katendere, conjointement avec la police. Malheureusement elle venait de décéder… Dans la maison elle passait nuit avec son mari. Malheureusement les bandits se sont infiltrés dans la maison et ont ligoté le papa ».

Kambale Damien, chef du quartier Pakanza pense que la cause de ce drame peut être liée à un problème familial. La police a déjà entamé les enquêtes afin de trouver les auteurs de cet assassinat ciblé.

Blessé, l’époux de la femme tuée est entrain de poursuivre les soins dans une structure sanitaire à Oicha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *