Butembo-Beni : « Malgré l’insécurité persistante, la pastorale a survécu depuis 22 ans de mon Episcopat » (Mgr Sikuli)

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech se réjouit que malgré l’insécurité persistante, la pastorale a survécu à Butembo-Beni. Satisfecit de Monseigneur l’Evêque qui note que l’Eglise locale a connu de grandes avancées depuis 22 ans.

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech trouve à ce niveau que le défi le plus urgent consiste en l’annonce inlassable de l’Evangile pour consolider les progrès acquis.

« Quand je devenais Evêque, notre Eglise n’était pas ce qu’il est aujourd’hui. Il reste à affermir, à approfondir, à l’enraciner par une annonce inlassable de l’Evangile, comme une vie, donc de faire rayonner la joie de l’Evangile », a-t-il mentionné.

Le Pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni encourage les fidèles à s’ouvrir à l’Esprit de Dieu pour qu’Il continue à agir en eux malgré les difficultés endurées.

« Dieu sait se servir des circonstances pour rendre les hommes, les femmes qui écoutent sa parole, les chrétiens qui célèbrent le mystère chrétien à le découvrir, à l’accueillir et à vivre selon cette lumière qui vient même de Dieu », a-t-il conseillé.

Déjà le jour du sacre épiscopal de Monseigneur Sikuli à l’esplanade de l’ITAV, la guerre du RCD éclata. Et depuis ce moment, le diocèse a connu des moments difficiles suite à la guerre.

Malgré ces difficultés, l’Eglise de Butembo-Beni est vivante. Elle est parmi les Eglises particulières de la RDC où le nombre de fidèles et des prêtres suscite admiration et action de grâce au Seigneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *