RDC : les ougandais vivant au poste frontalier de Kasindi-Lubiriha appelés à se faire identifier

Le fonctionnaire délégué de l’Etat à Kasindi appelle tous les ougandais qui vivent au poste frontalier de Kasindi-Lubiriha à se faire identifier. Il s’agit de ces ougandais avec ou sans document depuis la fermeture de la frontière congolo-Ougandaise.

Le fonctionnaire délégué de l’Etat à Kasindi les appelle ainsi auprès des chefs des entités de base de crainte de tremper dans un incident diplomatique. Il a fait cet appel lundi 10 août en vue de la sécurité de tous les habitants de sa municipalité à Kasindi.

« Au nom de la paix pour sauver nos relations bilatérales, et pour ne pas créer un incident diplomatique, nous avons demandé que les chefs des quartiers passent par le recensement des voisins ougandais. Quelqu’un qui se reconnait comme ougandais et qu’il est ici chez nous, il doit aller auprès du chef de quartier pour se faire identifier », a-t-il appelé.

En rappel, c’est depuis le 22 mars 2020 que les frontières entre la RDC et l’Ouganda sont fermées. C’est dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *